Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/12/2010

L'Europe à -30 %?

CPS.SDN04.300910124807.photo00.photo.default-512x357.jpgComme Nagoya il y a deux mois sur la biodiversité, la conférence de Cancún s'est achevée vendredi soir sous un tonnerre d'applaudissement. Il faut dire que l'on vient de loin. L'année dernière, celle de Copenhague s'était quasiment achevée dans la honte et l'opprobre internationale. Jusqu'il y a quelques jours l'opinion publique du monde entier pouvait d'ailleurs légitimement se demander si leurs dirigeants avaient réellement la volonté, et les moyens, de conclure un accord suffisamment ambitieux et contraignant pour contenir le phénomène du réchauffement climatique.

Cette fois au moins, il est à nouveau permis d'espérer. Du moins jusqu'à Durban, l'année prochaine. Les engagements sont sur la table: -25% à 40% de réductions, limitation du réchauffement à 2 degrés. Le gros du travail reste à faire mais les intentions globales ont été couchées sur papier. Et dans le contexte actuel, on aurait tort de ne pas s'en réjouir.

De ce côté-ci de l'Atlantique, on peut désormais se demander jusqu'où iront les engagements de l'Europe en la matière. La position de l'Union européenne a toujours été claire: -20% par rapport aux émissions de 1990 et - 30% si les engagements du reste du monde sont jugés "suffisamment ambitieux". Le sont-ils cette fois?