Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/04/2011

Plus de crevettes, plus de manchots

14_53_36_746157443_Reporters_sunset1149561--U20544747199P1G-95x91.jpgVoilà un bel exemple pour démontrer le lien entre les espèces, et les dangers de la perte d'un maillon pour l'ensemble de la chaîne alimentaire. D'après une recherche menée en Australie, les manchots de l'Antarctique seraient en effet davantage menacés par la diminution du nombre de crevettes dans la mer que par la fonte des glaces !
Cette recherche a été menée sur les trois dernières décennies sur des manchots à jugulaire et des manchots Adélie. La diminution des populations de ces deux espèces est encore particulièrement perceptible sur les dix dernières années où l'on a vu certaines colonies perdre la moitié de leur population.
Ces manchots se nourrissent en effet presque exclusivement de petits crustacés - les euphausia - dont la population dans l'Atlantique affaiblie par le réchauffement climatique, a diminué près de 80% depuis les années 70. Des crustacés, proches des crevettes, qui vivent dans les grandes profondeurs glaciales des océans et constituent un maillon essentiel de la chaîne alimentaire.
La disparition progressive de ces crustacés pousse les manchots à trouver de nouveaux endroits pour s'alimenter. Une difficulté supplémentaire pour les jeunes manchots qui parviennent beaucoup moins facilement à l'âge adulte que leurs aînés, expliquent les auteurs de cette étude.
"Avec le réchauffement climatique qui se poursuit, la perte des euphasia aura un effet considérable sur tout l'écosystème antarctique", pas seulement les manchots, prédisent-ils.

Les commentaires sont fermés.